Avenir Québec

Activités d'Uber au Québec : Les jeunes libéraux doivent dénoncer Philippe Couillard, disent les jeunes caquistes


Activités d’Uber au Québec : Les jeunes libéraux doivent dénoncer Philippe Couillard, disent les jeunes caquistes

Les jeunes de la CAQ, pour qui l’économie collaborative est une priorité, sont très déçus que le gouvernement Couillard pousse Uber à quitter le Québec.

Le nouveau président de la Commission de la Relève de la CAQ (CRCAQ), Kevin Paquette, suggère aux jeunes du Parti libéral du Québec de dénoncer l’attitude de leur chef. « Dans le cadre de notre congrès de la Relève, qui a eu lieu cette fin de semaine à Granby, nous avons justement voté une résolution visant à donner plus de libertés aux entrepreneurs pour favoriser l’économie collaborative. Nous avons proposé de réviser en profondeur la réglementation afin d’encourager l’essor de l’économie collaborative. Si les jeunes libéraux sont déçus comme nous des mauvaises décisions de leur parti, je les invite à rejoindre la CAQ », a proposé Kevin Paquette.

Le porte-parole de la CAQ en matière d’économie collaborative, François Bonnardel, s’est prononcé dans le même sens, mardi matin. « Toutes les technologies du 21e siècle, toutes les  »start-ups » de ce monde, c’est comme si les libéraux leur disaient  »venez pas vous installer chez nous, parce qu’on va tout faire pour vous mettre des bâtons dans les roues pour ne pas que ça fonctionne » », a déclaré le député de Granby.