Non classifié(e)

Élection à la vice-présidence de la Montérégie-Nord


Élection à la vice-présidence de la Montérégie-Nord

La CRCAQ est fière de vous annoncer qu’à la suite de la fermeture des mises en candidature pour les associations régionales, une élection aura lieu dans Montérégie-Nord.

En effet, 14 décembre prochain, le poste à la vice-présidence sera en élection. La campagne des deux candidats débutera lundi le 9 décembre et se terminera par un vote électronique des membres de la Relève de cette région le 14 décembre.

Voici les candidats

Élodie Lavoie

Née le 11 janvier 1993 à Sorel, elle complète son cégep en sciences pures et son baccalauréat en psychologie à l’UQÀM. Actuellement, elle essaie d’accéder à la maîtrise en économie.

Elle a publié une dizaine d’articles dans les journaux étudiants de psychologie et d’économie de l’UQÀM, dans le Psy-Curieux et dans Horizons Économiques, des articles à caractère politique majoritairement.

En avril 2018, elle devient directrice jeunesse du CAL de Marie-Victorin et l’est toujours. Elle fait un mandat en tant que secrétaire de la CRCAQ de Montérégie-Nord en 2018-2019.

Dernièrement, elle a fait le salon du livres de l’Estrie et s’en va bientôt au salon du livres de Montréal pour la publication avec Georges-Henri Arenstein, psychologue, du livre Respirer et renaître aux éditions du CRAM. Ce livre porte sur le rebirth, technique de respiration.

Juan Bautista

Âgé de 18 ans de la Montérégie-Nord, je suis actuellement vice-président de mon association régionale. Je suis impliqué à la CAQ depuis bientôt un an, et en politique active depuis bientôt quatre. J’ai fait mes débuts politiques au Parti Conservateur du Canada, où j’ai notamment été directeur des communications pour la campagne du candidat gaspésien, Jean-Pierre Pigeon.

Outre la politique, je suis un jeune passionné de l’automobile et travaille présentement chez Kenny U-Pull, un ferrailleur local. J’étudie en sciences humaines au cégep Vanier situé à Ville Saint-Laurent, finissant en 2020. Je souhaite poursuivre mon mandat en tant que VP régional.

Si je suis réélu, je consacrerai tous mes efforts afin de bâtir une association régionale plus forte.