Une ministre à l’écoute des jeunes

 

 25 janvier 2021

Ce dimanche matin, les membres impliqués de la Relève caquiste ont pu faire part de leurs préoccupations à la Ministre de l’Enseignement supérieur, Mme Danielle McCann. Elle nous a ainsi signifié l’importance de la protection du français dans nos institutions supérieures. La ministre compte également valoriser la recherche appliquée et les formations techniques en vue de préparer les jeunes à occuper les métiers de l’avenir.

Mme McCann souligne que la crise a démontré, plus que jamais, l’importance d’investir dans les services aux étudiants tels que l’aide psychologique et l’orientation professionnelle. Elle dénote au passage que la crise est une opportunité pour plusieurs de renchérir leurs compétences, alors que le nombre d’admissions pour l’hiver 2021 est en hausse dans plusieurs universités. L’Université de Montréal enregistre, par exemple, une hausse de 7 % de ses admissions par rapport à pareille date l’an passé. Comme mentionné, la protection de la langue française dans les institutions d’enseignement constitue également une priorité pour la ministre, qui travaille avec ses collègues afin qu’elle soit convenablement encadrée.

La CRCAQ s’est montrée préoccupée quant au fait que la reconnaissance des acquis peut être ardue d’une institution d’enseignement supérieur à l’autre, alors que la crise aura mené plusieurs étudiants à reconsidérer leur choix de carrière. La ministre s’est engagée à travailler davantage pour faciliter la reconnaissance des acquis d’une institution à l’autre.

Mme McCann s’est également engagée à favoriser la recherche appliquée dans les universités et les cégeps, laquelle amènera une contribution nécessaire au développement des nouvelles zones d’innovation qui seront annoncées prochainement par notre gouvernement. Pour elle, il est primordial d’inciter les jeunes à faire le choix d’une formation technique au cégep afin d’occuper les métiers de l’avenir qui nécessiteront davantage de connaissances techniques.

La Relève de la CAQ remercie énormément la ministre de l’Enseignement supérieur pour son écoute active des préoccupations des jeunes, et s’engage à travailler avec elle pour mettre de l’avant ses idées au bénéfice de l’avenir du Québec.