Fier de protéger notre avenir par une conscience verte

 

 27 août 2021

Mon nom est Nicolas H. Isabelle. Âgé de 23 ans, j’ai étudié en histoire et en relations publiques pour mieux comprendre notre société. Depuis l’élection de notre gouvernement, je soutiens les citoyens du comté de Bourget à titre d’attaché politique au sein de l’équipe du député Richard Campeau.

Si je suis impliqué avec la CAQ, c’est parce que j’ai confiance en notre Premier ministre François Legault et en ses moyens pour faire avancer le Québec tout en étant un exemple mondialement reconnu en environnement. Lors de mon entrée en politique active, je savais qu’il serait en mesure de constituer une équipe solide ayant à cœur les intérêts des Québécois. Lorsqu’on parle d’augmenter le niveau de richesse des Québécois pour améliorer leur qualité de vie, d’accroître la formation des Québécois et de développer notre économie en respect avec l’environnement, cela me donne l’espoir d’une société meilleure.

À l’aube des prochaines élections, force est de constater que nous réalisons nos objectifs. La CAQ a été largement critiquée, et à tort, sur son absence de programme environnemental. Nous avons pourtant implanté au cours des dernières années une série de mesures concrètes et ambitieuses pour faire mieux en environnement. Parmi ces mesures, mentionnons l’élargissement de la consigne permettant de récupérer quatre milliards de contenants en verre et un milliard de bouteilles en plastique supplémentaires. Une autre grande fierté réside dans l’entente que le Québec a conclue avec les nations autochtones innues pour la réalisation du Projet Apuiat destiné à produire 200MW d’énergie verte, ce qui représente un pas de plus pour devenir la batterie du nord-est de l’Amérique du Nord. N’oublions pas de souligner qu’aucun gouvernement du Québec n’a autant investi en environnement que celui de la CAQ : le Plan pour une économie verte prévoit d’ailleurs des investissements de 6.7 milliards$ pour les cinq prochaines années, du jamais vu !

Le Québec est une grande nation qui a encore beaucoup à faire afin de se démarquer. En tant que jeunes, nous avons une voix au sein de la Commission Relève de la CAQ (CRCAQ) afin de nous faire entendre sur les enjeux qui nous tiennent à cœur. Je vous invite à vous joindre à nous pour le congrès du 18 et 19 septembre prochain, en personne ou virtuellement!

 

Par Nicolas Huard-Isabelle, président régional Montréal-Est 

 

*Texte écrit à des fins personnelles, et non professionnelles.