Entrepreneuriat

Technologie Blockchain: Le Québec doit devenir un leader dans cette industrie


Technologie Blockchain: Le Québec doit devenir un leader dans cette industrie

Dans le cadre d’une conférence sur la technologie Blockchain donnée par le fondateur de l’Académie Bitcoin, Jonathan Hamel, les jeunes militants de la CAQ ont pu en apprendre davantage sur cette nouvelle technologie prometteuse pour le Québec. Les jeunes caquistes se désolent toutefois de voir le gouvernement libéral, encore une fois, manquer le bateau des nouvelles innovations technologiques. En effet, il est déplorable que le gouvernement libéral mette des bâtons dans les roues des entreprises œuvrant dans la technologie Blockchain, comme les mines de cryptomonnaies, dans plusieurs régions du Québec qui pourraient pourtant bénéficier d’un nouvel élan économique.

Le président de la Commission de la Relève de la CAQ (CRCAQ), Kevin Paquette, souhaite que le Québec saisisse cette opportunité économique qui permettra au Québec de développer encore davantage son potentiel énergétique et de diversifier l’activité économique de nos régions.

« Alors que plusieurs acteurs importants de cette industrie en expansion souhaitent s’implanter au Québec à cause de notre énergie abordable et renouvelable ainsi que de notre climat, le gouvernement refuse de donner son aval à plusieurs de leurs projets. On a vu dans le passé le manque d’empressement du gouvernement  à encadrer les activités de nouvelles entreprises comme Uber et Airbnb. Avec ce qui arrive actuellement pour les entreprises de cryptomonnaies, le gouvernement libéral lance encore une fois comme message aux investisseurs étrangers de ne pas venir s’établir au Québec parce que nous sommes fermés aux innovations technologiques », explique Kevin Paquette.

Tout en reconnaissant qu’il faut faire les choses correctement et que l’inquiétude quant au possible impact sur les tarifs d’électricité est légitime, les jeunes caquistes souhaitent que le gouvernement montre davantage d’ouverture aux entreprises utilisant la technologie Blockchain afin que le Québec ne rate pas sa chance d’être un leader de cette industrie.