Opinion

L'aile jeunesse la plus pertinente au Canada


L’aile jeunesse la plus pertinente au Canada

Lors du dernier congrès de la Coalition Avenir Québec, la Commission de la Relève s’est grandement affirmée et a établi sa pertinence dans le débat public. Parmi les principes adoptés lors de la fin de semaine à Drummondville, nombreux proviennent directement de nos jeunes femmes et jeunes hommes qui forment la CRCAQ. Nous représentons plus d’un tiers de notre parti, nous sommes réellement une force au sein du parti. La Coalition Avenir Québec est un parti pour les jeunes, par les jeunes et supporté à 100% par les caquistes de tous âges. Le bien-fondé de notre instance n’est plus à prouver, il revient maintenant aux jeunes québécois d’y joindre leur voix pour intensifier son influence.

Vers une avancée majeure en éducation

De toutes les propositions adoptées au congrès national, nombreuses sont celles qui sont des contributions directes de la Relève au programme de la CAQ. Il est maintenant entendu qu’un gouvernement caquiste mettra en place la rémunération de tout stage obligatoire effectué dans le cadre d’études supérieures où l’étudiant assume une charge complète. Il s’agit d’un complément d’aide majeur aux étudiants québécois qui doivent parfois faire des sacrifices impossibles pour arriver à réussir leurs stages et poursuivre leur parcours. Une autre résolution du congrès sera un coup de barre dans la lutte à l’accessibilité aux études supérieures, alors que le salaire des parents d’étudiants se verra éliminé de la liste des critères du calcul de l’aide financière que ces derniers pourront recevoir. Un grand pas en avant et un peu de répit pour nos étudiants qui forgeront notre avenir.

Il a également été proposé par la Relève et, figure maintenant au programme d’un gouvernement de la CAQ en 2018, d’augmenter les subventions qui sont versées aux centres collégiaux de transfert de technologie afin d’assurer leur visibilité et leur capacité de démarrer des projets, d’instaurer dans le maximum d’écoles au moins un groupe suivant un programme enrichi ou d’éducation internationale et d’intégrer au programme scolaire du secondaire vingt heures de bénévolat par année.

Nationaliste et Ambitieuse

La CRCAQ confirme aussi sa place dans le discours nationaliste de la CAQ. Parmi les propositions provenant de la Relève, il a été résolu d’ajouter à une future Constitution québécoise, un contrat social qui insistera sur la responsabilité partagée de la société d’accueil et des nouveaux arrivants dans l’intégration de ceux-ci à la nation québécoise et, d’accorder en priorité le financement octroyé selon la Loi du 1% aux projets visant à l’apprentissage du français en entreprise.

Une aile jeunesse à l’avant-garde

Nous avons eu un autre bel exemple de la pertinence de notre aile jeunesse alors qu’une recherche menée par le Centre sur la productivité et la prospérité de HEC Montréal a donné raison à notre position sur la SAQ. Adoptée par la CRCAQ lors de notre congrès en septembre dernier, et maintenant appuyée par cette étude, nous croyons qu’il serait salutaire pour le gouvernement d’aller de l’avant avec notre proposition d’abolir le monopole de la SAQ.

Au final, il est maintenant très clair que lorsque les jeunes de la Commission de la Relève de la CAQ proposent des idées fortes et inspirantes, ce sont tous les québécois qui en ressortent gagnants. La CRCAQ continuera à travailler avec acharnement, assiduité et rigueur, pour se positionner comme l’aile jeunesse la plus pertinente au Canada et au cœur des intérêts des jeunes.