Commission de la Relève de la CAQ : Les jeunes caquistes veulent donner un coup de pouce aux universitaires

 

 10 septembre 2016

Les 150 jeunes présents au Congrès de la Relève de la Coalition Avenir Québec qui s’est déroulé samedi à Trois-Rivières ont adopté une résolution réclamant le remboursement de 15% des frais de scolarité universitaires aux étudiants à temps plein du premier cycle qui concluent leurs parcours d’étude. Pour le président, Samuel Lemire, cette résolution, tout comme plusieurs autres, démontre la qualité des débats qui ont eu lieu durant cet évènement.

« Je suis très fier des échanges et des résolutions ambitieuses qui ont été mises de l’avant, notamment en éducation. Le député Jean-François Roberge fait un travail remarquable pour rétablir les services de soutien aux étudiants en difficulté. D’un autre côté, il importe également d’encourager les jeunes à finir leurs études à temps complet, donc s’inscrire à un minimum de 12 crédits par trimestre. Un incitatif financier positif constitue l’option la plus efficace », souligne Samuel Lemire.

Il en a profité pour faire un appel à la convergence des jeunes sous la bannière de la CAQ. « Au fil du temps, nous avons su devenir une force positive au sein de la CAQ en initiant le rassemblement et la proposition de changements. On ne peut malheureusement pas en dire autant pour d’autres mouvements de jeunes qui ont été muselés par leur parti, notamment dans le dossier Uber. Notre porte est toujours ouverte à ceux qui veulent agir véritablement pour l’avenir du Québec. Bienvenue a ceux et celles qui veulent se joindre à une équipe de militants extraordinaires », poursuit-il.

Une résolution d’urgence pour les agriculteurs en détresse

Alors que le congrès s’est déroulé simultanément avec la 14e Journée mondiale de la prévention suicide, une résolution d’urgence a été déposée afin que chaque municipalité régionale de comté se dote d’un travailleur de rang afin de fournir du soutien préventif et réactif aux producteurs agricoles et à leurs familles, qui sont parmi les travailleurs les plus à risque de se suicider. « Selon Santé Canada, les agriculteurs ont un taux de suicide deux fois plus élevé que le reste des Québécois. Qui plus est, 51 % des travailleurs agricoles, contre 20 % pour l’ensemble des Québécois, se trouveraient en situation de détresse psychologique selon une étude de la Coop fédérée. Ces proportions sont alarmantes », affirme Fanny Cantin, responsable aux affaires politiques de la CRCAQ. Cette résolution a été grandement applaudie par la totalité des jeunes et des députés caquistes présents.

Le chef de la CAQ, François Legault, a pour sa part tenu à souligner « la rigueur, la qualité des débats, ainsi que les mesures ambitieuses » qui ont été soulevées par les jeunes durant le congrès.

Samuel Lemire nommé président de la CRCAQ

 

 11 août 2016

La Coalition Avenir Québec est fière d’annoncer la nomination de Samuel Lemire à titre de président de la Commission de la Relève de la CAQ. L’exécutif a voté unanimement pour que Samuel occupe la présidence de la Relève jusqu’au congrès 2017. Il remplissait le rôle de vice-président de la CRCAQ depuis septembre 2015.

Natif de Lanaudière et résidant désormais dans la Capitale-Nationale, Samuel Lemire étudie le droit à l’Université Laval. Passionné par le droit constitutionnel et par les affaires publiques, il a aussi suivi des cours à l’Université Harvard, à Boston, ainsi qu’à l’Académie de Turku, en Finlande. Samuel a également effectué un stage au Sénat français.

Il est membre de la Coalition Avenir Québec depuis sa fondation. Après s’être impliqué dans la circonscription de Taschereau, il est devenu en 2013 président de son Comité d’Action Local (CAL) et a occupé cette fonction jusqu’en décembre 2015. Depuis, il a occupé de nombreuses fonctions au sein de la Relève.

« Je veux contribuer à la victoire de la Coalition Avenir Québec en 2018, par la défense d’une idée claire et innovatrice de la nation québécoise, pour que la Relève puisse s’inscrire dans la lignée des pionniers qui, génération après génération, ont créé l’avenir du Québec. J’agirai pour offrir à la relève québécoise une véritable politique nationaliste », soutient le nouveau président, âgé de 21 ans.

Un avenir prometteur

Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, se réjouit de cette nomination. « Samuel est un jeune homme engagé et intelligent, qui nous donne de l’espoir pour l’avenir du Québec. Son dévouement pour le Québec et notre parti est considérable. Je suis fier de pouvoir compter sur des jeunes aussi inspirants au sein de notre relève », explique-t-il.

Samuel Lemire succède ainsi à Marie-Christine Fortin-Morand, qui s’absente pour un congé de maternité.

Le Congrès de la Relève est de retour!

 

 26 juillet 2016

La Commission de la Relève de la Coalition Avenir Québec (CRCAQ) organise pour la troisième année consécutive le Congrès de la Relève! L’événement se tiendra le samedi 10 septembre prochain à l’hôtel Urbania de Trois-Rivières. Clique ici pour t’inscrire!

Cette année, le thème choisi pour le Congrès est « Moi, j’ai de l’ambition! ». Les dossiers qui seront abordés seront ceux de l’éducation, les enjeux de population, le développement régional et l’agriculture. Ce congrès est une excellente opportunité pour les jeunes qui veulent faire entendre leur voix sur ces dossiers, mais aussi pour élire les futurs représentants de la Relève.

Cette année plus que jamais, nous avons de l’ambition et nous sommes déterminés à courtiser tous les jeunes âgés entre 16 et 30 ans de la province du Québec! Notre méthode pour y arriver? L’élection de 14 nouveaux responsables régionaux! Ces élections permettront à la Relève d’être mieux représentée dans toutes les circonscriptions du Québec, d’organiser encore plus d’événements mais surtout de consulter encore plus souvent les jeunes membres de la CAQ.

Pour en savoir plus sur les élections et proposer ta candidature, clique ici!

Enfin, le Congrès de la Relève sera une belle occasion pour rencontrer et échanger avec plusieurs figures clés de la CAQ. À cet effet, tu pourras écouter l’allocution du chef de la CAQ, François Legault, ainsi que celles de plusieurs autres dirigeants et représentants du parti!

Nous sommes jeunes, passionnés et plein d’ambition! Et toi?

 

La Relève participera à la table ronde sur l’ubérisation des professions

 

 14 juin 2016

Kevin Paquette, responsable des finances, représentera la Relève lors de la table ronde sur l’ubérisation des professions. Initié par l’agence  2000 NEUF COMMUNICATION et par l’Observatoire des Services Professionnels, l’événement se tiendra à Montréal dès 8 h, le 16 juin prochain. Le but de cette table ronde est d’échanger sur les nouveaux paradigmes auxquels les secteurs et professions réglementés sont confrontés. Nous sommes heureux d’être représentés lors de cette table ronde et comptons exposer nos positions sur les enjeux d’automatisation des emplois, réalités sociales qui doivent être discutées en prenant en considération la diversité des points de vue.

La Relève sur les ondes de Lévis CJMD 96.9 FM

 

 26 mai 2016

Le 20 mai dernier, Fanny Cantin (responsable aux affaires politiques) et Jean-François Simard (responsable régional Québec-Régions) représentaient la Relève sur les ondes de Lévis CJMD 96.9 FM à l’émission Terrain neutre, animée par Olivier Banville et David Chabot.

Les deux représentants de la Relève ont discuté d’implication et d’engagement politique chez les jeunes, de la particularité du programme de la CAQ, de la relation entre la Relève et le parti, du nationalisme ainsi qu’une foule d’autres sujets.

La Relève remercie Olivier et David pour l’invitation et souligne la performance de Jean-François et Fanny.

Si vous désirez en savoir plus sur le congrès des jeunes qui se tiendra au mois de septembre à Trois-Rivières, veuillez contacter Stéphanie Morin, coordonnatrice à la Relève, à l’adresse courriel suivante : smorin@lacaq.org

Lien pour écouter l’entrevue : 

https://www.mixcloud.com/TerrainNeutre/21-mai-2016-entrevue-avec-jean-fran%C3%A7ois-simard-et-fanny-cantin-de-la-comission-rel%C3%A8ve-de-la-caq/

Accréditation officielle du comité étudiant CAQ – ULaval

 

 10 mai 2016

La Commission de la Relève est fière de la récente accréditation officielle de son comité d’étudiants caquistes sur le campus de l’Université Laval à Québec.

En assurant une présence sur les campus universitaires du Québec, la Relève compte favoriser l’implication des jeunes en politique grâce à des échanges entre étudiants, des débats entre associations politiques étudiantes et l’organisation de conférences en compagnie des députés de la CAQ. La CRCAQ bénéficiera de l’apport des étudiants dans ses projets.

La Relève rappelle que les étudiants de l’Université Laval à Québec intéressés à s’impliquer auprès de l’exécutif du comité étudiant CAQ-ULaval à partir de septembre 2016, peuvent contacter Stéphanie Morin, coordonnatrice à la Relève, à smorin@lacaq.org.

Un premier comité d’étudiants caquistes à l’Université de Montréal

 

 4 avril 2016

Dernièrement, la Relève a tenu une Assemblée générale afin d’élire les membres de l’exécutif du comité étudiant CAQ – UdeM. Félicitations aux élus : David Raynaud, président ; Mathieu Fortier, vice-président à l’organisation et Yannick Desrochers, trésorier.

La principale mission de ce comité caquiste est de représenter la Commission de la Relève et la Coalition Avenir Québec à l’Université de Montréal. Le comité CAQ – UdeM a aussi pour but de favoriser l’implication des jeunes en politique grâce à des échanges entre étudiants, des débats entre associations politiques étudiantes et l’organisation de conférences en compagnie des députés de la CAQ.

La Relève rappelle que les étudiants de l’Université de Montréal qui désirent s’impliquer auprès du comité de l’établissement peuvent en faire la demande à Stéphanie Morin, coordonnatrice à la Relève, à smorin@lacaq.org.

 

Comités à UConcordia et ULaval

La Relève est présentement à la recherche jeunes caquistes intéressés à s’impliquer auprès de l’exécutif des comités étudiants CAQ – UConcordia et CAQ – ULaval.

Les étudiants de l’Université Concordia – Concordia University et de l’Université Laval peuvent communiquer avec Stéphanie Morin, coordonnatrice à la Relève, à smorin@lacaq.org.

Uber, voie d’avenir inévitable

 

 18 février 2016

Avec le début de la commission parlementaire sur le transport rémunéré par automobile, la Commission de la Relève de la CAQ (CRCAQ) considère qu’il s’agit d’une très bonne opportunité pour avancer et considère que le gouvernement se doit d’évaluer rapidement l’opportunité de légaliser des entreprises telles qu’Uber, un service fortement apprécié des consommateurs.

Selon Yann Gobeil-Nadon, président de la CRCAQ, la concurrence au transport par taxi a révolutionné les façons de faire à l’avantage des consommateurs, notamment avec une amélioration des services offerts et un accès accru au paiement automatisé. Bref, l’innovation commerciale et technologique amenée par des entreprises comme Uber est nécessaire pour notre société.

Cependant, ces avancements technologiques doivent être balisés et encadrés. L’atmosphère de confrontation entre Uber et les chauffeurs de taxi s’avère toxique. « Néanmoins, freiner l’innovation en raison de ces défis et de l’illégitimité actuelle du service ne constitue pas une solution possible. Le gouvernement doit agir et permettre une véritable concurrence », ajoute le président des jeunes caquistes.

Pour éviter d’être illégale, une compagnie comme Uber devra se conformer au nouveau cadre législatif après l’adoption d’un projet de loi. « Le Québec doit tout mettre en œuvre pour tirer profit de ce changement d’envergure dans l’industrie, en considérant l’innovation, le respect des lois nationales, la protection des normes sociales et les intérêts des consommateurs. Le temps d’agir est venu », a conclu Yann Gobeil-Nadon.

VIDÉO : Les jeunes de la CAQ se manifestent

 

 15 septembre 2015

Le congrès de la Commission relève de la Coalition Avenir Québec (CRCAQ) s’est conclu avec succès ce dimanche à Victoriaville avec une allocution de François Legault portant principalement sur la question nationale, l’économie et l’éducation.

Chaleureusement accueilli par les 250 membres présents, le chef de la CAQ a souligné l’effervescence régnant au Centre des congrès : « La CAQ est là pour rester, la CAQ est là pour faire de grandes choses ».

Il y avait deux fois plus de participants à ce congrès que lors du premier rassemblement des jeunes de la CAQ, signe que le parti est en santé.

L’objectif de la rencontre était notamment d’élire le conseil exécutif. Plusieurs résolutions ont également été adoptées. L’éducation postsecondaire a été au coeur des enjeux discutés. Tel que rapporté dans plusieurs médias, les membres de la CRCAQ espèrent notamment retenir les jeunes dans la province une fois leurs études terminées. Ils souhaitaient également pénaliser les cégépiens qui mettraient trop de temps à terminer leurs études. Les membres ont plutôt adopté à ce propos une résolution visant à instaurer des contrats de réussite et à débloquer des ressources pour leur venir en aide.

Les discussions ont aussi tourné autour de l’équité intergénérationnelle, de l’environnement et de la gouvernance. François Legault a mentionné qu’il était très ouvert à inclure certaines de ces résolutions dans sa plateforme électorale de 2018.

François Legault impressionné par les jeunes de la CAQ

 

 14 septembre 2015

Radio-Canada a profité du passage du chef de la CAQ, François Legault, au Congrès de la relève de son parti qui avait lieu à Victoriaville samedi et dimanche pour le questionner sur différents sujets d’actualité.

Cliquez ici pour voir l’entrevue.

L’éducation à l’avant plan

Par ailleurs, à l’aube d’une nouvelle session parlementaire, François Legault entend mettre l’accent sur l’éducation, et particulièrement l’amélioration des conditions de travail et salariales offertes aux enseignants.

Dans le cadre des négociations en cours sur le renouvellement des conventions collectives, le chef de la CAQ estime que les enseignants ne méritent surtout pas un gel de salaire.